Michée 735-700

Michée 735-700

Michée a prophétisé en Judée pendant les règnes de Jotham, Ahaz et Ezéchias (environ 750-700 av. J.-C.), à peu près à la même époque qu'Ésaïe. C'était une époque de prospérité, et Michée dénonçait les riches, qui opprimaient les pauvres, et avertissait d'un jugement imminent. Le royaume du nord est en fait tombé pendant le ministère de Michée, en 722, et Juda a failli tomber en 701 (2 Rois 18-20). Le livre contient trois sections, qui alternent entre des mots d'avertissement et des messages d'espoir. Michée a parlé d'un jour où il y aurait la paix entre toutes les nations. "De leurs glaives ils forgeront des hoyaux." (4:3) Le Roi-Messie sauvera le peuple de Dieu de tous ses ennemis. Ce libérateur serait né à Bethléem (5:2). Shalom sera restauré sous son règne.

Plan de Michée

I. LE MESSAGE AUX NATIONS (Mic. 1:1-2:13)

A. Les nations et Israël (1:1-7)

B. La plainte du prophète (1:8-16)

C. Entendre la cause du jugement (2:1-5)

D. Écoutez la condamnation des faux prophètes (2:6-11)

E. La restauration effectuée par Yahwe (2:12-13)

II. Le jugement de Yahwe (Mic. 3:1-5:15)

A. Les princes corrompus gâtent le peuple (3:1-4)

B. Les prophètes égocentriques égarent le peuple (3:5-8)

C. Des juges et des prêtres sans scrupules pervertissent la justice (3:9-12)

D. Yahweh promet des bénédictions pour les derniers jours (4:1-13)

E. L'invasion assyrienne est annoncée (5:1)

F. Le sauveur est annoncé (5:2-9)

G. Destruction de tous les faux prophètes (5:10-15)

III. Le jugement sur Israël (Mic. 6:1-7:20)

A. Yahweh accuse et répond (6:1-8)

B. Les péchés de la ville dénoncés avec châtiment (6:9-16)

C. Moralité des dirigeants et des personnes déclarées en faillite (7:1-6)

D. Le prophète espère toujours la restauration (7:7-13)

E. Le prophète plaide pour la délivrance par Yahweh (7:14-17)

F. Le peuple glorifie Yahweh pour la restauration dans la relation de shalom (7:18-20)

PROOIMION 1:1-7

הֵיכָל 1:2 communique le sainte présence de Dieu face au péché de l’être humain. אֶרֶץ en 1:3 est rhétoriquement un mérisme par rapport à בָּמָה haut lieu, montagne, lieu élevé de Dieu.

אֵשׁ en 1:4 établit la juste et sainte réaction de Yahwe face au פֶּשַׁע , péché d’Israël et de Juda en 1:5. La prothesis se trouve donc en 1:4-5.

מַכָּה makah, blessure. Coextension antonymique de shalom. La Samarie a une blessure qui ne sera pas guérie. Cette blessure a maintenant atteint Jérusalem.

1:10

אֵשׁ esh, feu, symbole de jugement.

1:16

Se raser est un symbole pour le deuil chez les Moabites (Es 15:2 ; Jer 16:6 ; Amos 8:10; Mic 1:16).[1]

2:3

רוֹמָה Romah, orgueil. Le premier péché. La racine pour les autres péchés.

2:10

מְנוּחָה menuchah, repos, coextension méronymique de shalom. Il n’y a pas d’endroit de repos à cause de la méchanceté du peuple.

2:12

שְׁאֵרִית Sheerit, reste. Le reste fidèle sera rassemblé lors de la restauration.

3:2

אהב ahav. Le peuple est comparé à Dieu. Dieu aime ce qui est bon, le peuple aime ce qui est חֹזֶה mauvais.

3:4

זעק Zaak, crier. Le peuple a dépassé les limites. Ils sont devenus tellement méchants que lorsqu’ils crient vers l’Eternel, il n’écoutera plus.

3:5

שָׁלוֹם Shalom. Les faux prophètes proclament la paix lorsqu’il n’y en a pas. Dieu désire la paix, mais il faut que le peuple revienne d’abord vers Lui. Il y a des conditions pour la paix. On ne peut pas avoir la paix sans prendre Dieu avec.

חֹזֶה Choze. Voyant. Le peuple cherche les voyants au lieu de chercher l’Eternel et son prophète.

3:6

חשׁך choshech, ténèbres. Motif depuis le récit de la création. Symboliquement, Dieu est associé à la lumière, la vie. Les ténèbres sont un jugement de Dieu, comme la plaie en Egypte.

נָבִיא Navi, prophète. Même les prophètes seront dans le ténèbres, car ce sont des faux prophètes.

3:7

חפר Chaphar, causer de la honte. Puisque ces faux prophètes n’honore pas l’Eternel, il leur causera de la honte.

מַעֲנֶה , maane, réponse. Le peuple a exagéré. Le Seigneur ne répondra plus à leur prières.

3:8

מלא , male, remplir.

כֹּחַ , koach, puissance, force.

רוּחַ , ruach, Esprit.

מִשְׁפָּט , mishpat, justice, caractère de Dieu.

גְּבוּרה , gevurah, force.

פֶּשַׁע , pesha, transgression.

Le prophète Michée est rempli du Saint-Esprit pour avoir le courage et la force pour prononcer les paroles de jugement sur le peuple. C’est une parole inspirée du Saint-Esprit. Le prophète est institué de l’autorité de Yahwe pour proclamer le message qui s’accomplira, contrairement aux faux prophètes qui proclament un message humain, contraire à la volonté de Dieu. Ils ne sont pas inspirés ni remplis de la puissance du Saint-Esprit, mais remplis de leur orgueil. Ils proclament une fausse paix que l’Eternel ne veut pas encore accorder. 3:8 ne fait pas seulement référence à ce qui suit directement, mais à la totalité de son ministère prophétique.

יִשְׂרָאֵל Israël. Ici pas les dix tribus du nord. Le message est adressé à tout Israël, mais Michée exerce son ministère principalement en Judée, royaume du sud.

3:9

תעב , taav, détester. Le peuple est opposé à Yahwe. Yahwe est mishpat, le peuple a en horreur mishpat.

3:11

קֶרֶב kerev, in the midst. Les prêtres et prophètes ne vivent pas avec l’Eternel, mais proclament toujours que l’Éternel est parmi eux. Il n’y a pas de jugement. Tout va bien.

4:1

L’expression eschatologique בְּאַחֲרִ֣ית הַיָּמִ֗ים beacharit hayamim dirige dans cette promesse de restauration, cité plus tard en Esaïe 2:2-5.

הַר , har, la montagne, symbole pour la présence de Dieu.

בַּיִת , bayit, maison. Coextension synonymique de har pour la présence de Dieu.

עַם Am, peuple

4:2

ירה , yarah, enseigner.

הלךְ , halach, marcher. Il s’agit d’une marche constante avec l’Eternel.

צִיּוֹן Zion, coextension synonymique de Jérusalem et de har pour la présence de Dieu. 154 occurrences dans l’AT, mais pas de Gen à 1 Sam, [2] donc développement prophétique à partir du moment que Jérusalem est la capitale et le centre sociologique et religieuse pour le peuple d’Israël. Mont au sud de Jérusalem.[3] Le sens est probablement montagne aride, mais qui devient citadelle, château.[4] Donc le développement de sécheresse, absence de vie vers la vie est en arrière-plan. Dieu donne la vie ou il y en a pas par sa présence.

גּוֹי Go, nation, non-juifs. Les non-juifs viendront adorer Yahwe sur sa montagne, ensuite ils vont enseigner le peuple d’Israël comment adorer Yahwe.

4:3

שׁפט , shaphat, juger. Le Seigneur sera juge suprême dans le royaume messianique où tous les peuples seront réunis. Il fera justice et protège le pauvre, le désavantagé. Il écartera tout jugement charnel et injuste.

יכח Yachach. Là où il y a des conflits et des disputes, Yahwe sera là pour argumenter et prendre la bonne décision et pour punir celui qui est coupable et pour donner la paix à l’innocent.

חֶרֶב Cherev, épée.

אֵת Et, charrue, outils agricole, coextension antonymique de l’épée. C’est la paix qui règnera au lieu de la guerre. Toutes les nations vivront en paix ensemble.

חֲנִית Chanit, lance, arme pour faire la guerre.

מַזְמֵרָה mazmerah, serpe. Outil agricole pour les vignerons, symbole pour la paix.

Michée place son message central au centre, rhétoriquement son argument va du problème vers l’apogée et descend de nouveau.

4:4

גֶּפֶן vine vitis vinifera[5]

Ici signe de paix et de réjouissance, fêtes à l’honneur de l’Eternel.

תְּאֵנָה Teenah, figuier, signe de fruit et de bénédiction

חרד Charad, avoir peur, trembler, coextension antonymique de shalom. Fini le temps de l’angoisse, la paix est là.

4:5

הלךְ Halach, marcher.

עוֹלָם Olam, n’est pas nécessairement l’éternité, mais ici la perspective est une perspective indéterminée du peuple de Dieu qui marchera pour toujours avec l’Eternel. Ici renforcé par la préposition וָעֶֽד vaed.

4:6

בַּיּ֨וֹם הַה֜וּא Bayom hahu.

Expression eschatologique pour le royaume messianique, mais à partir d’un accomplissement en multiples événements préalables.

אסף Asaph, réunir.

A l’époque messianique, le Seigneur réunit le peuple de Dieu dans sa présence.

צלע Zala, boiteux, un être humain ou animal qui est cérémoniellement impur et donc ne peut pas être accepté dans la présence de Dieu. Dans l’ère messianique, le Seigneur rend pur ce qui est impur et les acceptent dans sa présence.

En Gen 32:32 c’est Jacob qui a été rendu boiteux dans sa rencontre avec lui. Brisé par l’Eternel, Jacob déshormais devient serviteur de l’Eternel.

Le Seigneur doit briser afin que la guérison puisse avoir lieu.

Sophonie 3:19 se base sur ce texte pour parler de la restauration de celui qui est exclu, mais maintenant accepté dans la présence de l’Eternel. Sa honte est enlevé, il est valorisé publiquement par le Seigneur.

רעע Raa. Ici c’est le Seigneur qui a apporté le jugement, qui a dirigé dans la souffrance. Maintenant, le Seigneur restaure et guérit.

4:7

שְׁאֵרִית Sheerit, le reste fidèle est désormais formé de ceux qui étaient exclus, ceux qui étaient éloigné, ceux qui étaient impurs. Ils deviennent le nouveau peuple de Dieu pour vivre dans sa présence.

מלך Malak, régner. Le reste fidèle vit sous le règne de l’Eternel. Ils acceptent Dieu comme leur roi.

צִיּוֹן Zion, symboliquement la présence de Dieu, dans l’ère messianique partout sur terre.

4:9

מֶלֶךְ Melek, roi. Le roi est supposément celui qui doit protéger le peuple. Mais où est le roi qui a cette puissance ? Ce n’est pas le roi en Israël. L’Eternel veut bien le faire, mais il faut retourner vers lui.

4:10

בָּבֶל Babel. La déportation sera réalisée.

נצל Nazal, sauver. L’Eternel sauvera son peuple de l’exile.

גאל Gaal, sauver.

אֹ(וֹ)יֵב Oyev, ennemi. Le Seigneur sauve son peuple de la main des ses ennemis.

5:2

בֵּית לֶחֶם Bethlehem

משׁל Mashal, régner. Ici nous avons en vue un roi serviteur de Dieu lorsque le peuple sera unifié après l’exile. L’accomplissement final se trouve avec le Messie.

5:3

La mère peut se référer à la mère naturelle du roi. Mais 4:10 a déjà parlé de la fille de Zion. C’est-à-dire dans le discours la mère identifiable explicitement est Zion. Le roi messianique sera un Israëlite.

יֶתֶר, Yeter, coextension synonymique de shear. Les survivants de l’exile. Le peuple sera unifié après l’exile.

שׁוב Shuv. Retourner, revenir, se convertir. Le retour de l’exile équivaut l’idée du retour vers le Seigneur.

5:4

רעה Raah, paître. Le roi messianique sera le berger du peuple (Jn 10).

שָׁל֑וֹם Shalom règnera dans le royaume messianique, après l’exile.

5:5

Délivrer, sauver. Le roi messianique sauvera le peuple de Dieu des Assyréens. Nous avons donc un accomplissement en vue à l’époque de l’exile. L’accomplissement en Jésus dans le premier siècle se base sur l’idée de la délivrance de l’ennemi et la restauration du peuple dans une relation de shalom avec Yahwe. Ceci est réalisé par le Saint-Esprit.

5:7

שְׁאֵרִית Sheerit, reste fidèle.

Le Seigneur donnera la victoire au reste fidèle lorsqu’il sera parmi les différentes nations. Le peuple de Dieu règne avec Yahwe sur les ennemis.

5:9

רום rum. Le peuple de Dieu sera élevé au-dessus de ses ennemis.

5:12

כֶּשֶׁף keshev, sorcellerie attire le jugement du Seigneur sur les Israëlites et les non-Israëlites.

ענן Anan, magicien.

5:13

פָּסִיל Pasil, idole. Les sorcelleries et magies sont liés à l’dolâtrie.

5:15

אַף Af, colère

חֵמָה Chema, poison, colère coextension synonymique de af.

שׁמע Écouter, obéir, c’est-ce que le peuple de Dieu ne fait pas.

נָקָם Nakam, vengeance, la juste réaction de l’Eternel face au péché du peuple.

6:1

ריב Riv, dispute juridique. Le Seigneur invite le peuple a passer devant le tribunal pour décider qui est coupable : Dieu ou les hommes ?

6:3

Asa, faire. La question rhétorique de la part de Dieu est : qu’est-ce que je vous ai fait de méchant pour que vous m’haïssiez ?

6:4

עלה Alah, monter.

פדה Padah, racheter.

Qu’est-ce que le Seigneur a fait ce qui a suscité la colère de son peuple ? Il les a délivré de l’esclavage de l’Egypte. Il les a fait monter dans les hauteurs jusque Jérusalem. Il a les a racheté pour qu’ils ne soient plus esclaves de Pharaon, mais pour qu’ils soient son peuple.

6:5

צְדָקָה Zedakah, justice, caractère de Dieu. Suivant son caractère, Dieu a protégé le peuple contre la magie de Balaam et contre la puissance militaire de Balak, roi de Moab.

Qu’a-t-il fait encore, ce Dieu méchant ?

6:8

Qu’est-ce que le Seigneur demande-t-il en retour ? pas des milliers de sacrifice, mais juste une seule chose.

מִשְׁפָּט Mishpat. Vivre selon son caractère, suivant son modèle. Vivre avec Lui et comme Lui.

אַהֲבָה Ahavah, amour.

חֶסֶד Chesed, amour, fidélité

הלךְ halakh, marcher.

צנע zana, de se comporter d’une manière raisonnable, prudente, humble.

Le peuple est appelé a marcher, à vivre avec l’Eternel et se comporter suivant le caractère de l’Eternel, avec humilité, fidélité, amour, droiture.

6:9

תּוּשִׁיָּה Teshiyah, connaissance, sagesse. Le Seigneur demande donc de se comporter avec sagesse et pas avec folie.

6:12

חָמָס Chamas. Le Seigneur n’accepte pas la violence de son peuple.

שֶׁקֶר Sheker, mensonge.

רְמִיָּה remiyah, négligence, déception.

6:13

חַטָּאת Chatah, péché, donc le jugement vient à cause du péché du peuple.

6:15

זרע Zara, semer. Les bonnes choses qu’ils ont semé dans les champs, ils ne vont pas récolter. D’autres vont se réjouir du fruit de leur travail. Ceci est le jugement éternel pour tous ceux qui décident de ne pas vouloir marcher avec lui. Ils vont perdre la récompense de leurs bonnes œuvres.

6:16

16On observe les coutumes d’Omri et toute la manière d’agir de la maison d’Achab, et vous marchez d’après leurs conseils; C’est pourquoi je te livrerai à la destruction, Je ferai de tes habitants un sujet de raillerie, et vous porterez l’opprobre de mon peuple.[6]

מוֹעֵצָה Moezah, conseil. Le peuple a suivi les mauvais conseils et rejeté les bons conseils.

Epilogos, peroratio, conclusion 7:1-20

יהוה: Yahwe est présenté comme le salut 7:7, יֵשַׁע

Yahwe est celui qui écoute la prière de celui qui se tourne vers Lui, שׁמע en 7:7

Yahwe est אוֹר , la lumière pour ceux qui placent leur confiance en Lui 7 :8. Il dirige ceux qui vivent dans les ténèbres, ceux reconnaissent leur péché , חָטָ֖אתִי , 7:9, pour s’en détourner. Ce qui permettent aux païens de voir la lumière et venir vers Yahwe (7:12).

Si nous vivons dans les ténèbres, comment les autres peuvent-t-ils voir la lumière ? Si nous venons à la lumière de notre Dieu, nous pouvons accompagner les autres à s’y retrouver aussi.

[1] Francis I. Andersen et David Noel Freedman, Micah: a new translation with introduction and commentary, vol. 24E, Anchor Yale Bible (New Haven; London: Yale University Press, 2008), 238. [2] Ludwig Koehler et al., The Hebrew and Aramaic lexicon of the Old Testament (Leiden: E.J. Brill, 1994–2000), 1022. [3] Ludwig Koehler et al., The Hebrew and Aramaic lexicon of the Old Testament (Leiden: E.J. Brill, 1994–2000), 1022. [4] Ludwig Koehler et al., The Hebrew and Aramaic lexicon of the Old Testament (Leiden: E.J. Brill, 1994–2000), 1022. [5] Ludwig Koehler et al., The Hebrew and Aramaic lexicon of the Old Testament (Leiden: E.J. Brill, 1994–2000), 200. [6] Louis Segond, La Sainte Bible (Oak Harbor, WA: Logos Research Systems, Inc., 1996), Mi 6.15–16.

3 views

Recent Posts

See All

Prophètes Ordre chronologique

1. Jonas 786-747 2. Amos 760-750 3. Osée 750-710 4. Ésaïe 742-701 5. Michée 735-700 6. Nahum 650-612 7. Sophonie 640-620 8. Jérémie 627-575 9. Habacuc 620-600 10. Daniel 605-536 11. Ézéchiel 593-571 1

The Spirit of peace in Isaiah

Isaiah’s prooimion (introduction) presents the problem. God’s people live in sin and needs to return to the Lord. A sick man illustrates the people’s spiritual sickness. The Lord has planned healing a

  • Twitter
  • Instagram

Payment info:

Ralf Lubs

IBAN: BE24 0000 7266 6538

©2020 by PeaceLiterature